Nous sommes le Jeudi 19 Mars 2020, bonjour bienvenue sur TVCAT.fr. Vendredi matin, un centre médical d’urgence ouvrira au 32 rue Foch en plein cœur de Perpignan, dans l’ancien hôpital militaire. Alors que le nombre de cas de contaminations devrait exploser en Occitanie dans les heures à venir, une structure d’urgence destinée à accueillir les malades verra le jour dès vendredi 8h. Au total, 9 salles de consultations où les personnes susceptibles d’être atteintes du covid-19 seront dès l’entrée séparées des autres pour éviter les risques de contagion. Médecins, internes, remplaçants et retraités seront mobilisés le temps de la gestion de l’épidémie afin de délester le centre hospitalier. En parallèle, une plateforme téléphonique sera mise en place sur site avec des professionnels de santé pour soulager le 15.

Plus de 9 000 cas en France, 389 dans la Région et 26 dans les P.O. La propagation du coronavirus est exponentielle. Dans les Pyrénées-Orientales, le nombre de cas confirmés a pratiquement doublé en un jour. Il n’y en avait 14 mardi selon l’ARS, 26 aujourd’hui. La Région voit par ailleurs le nombre des personnes affectées passer de 313 mardi à 389 mercredi. Dix décès ont été constatés dans la Région. Au niveau national, le virus a causé 264 morts en France, 89 de plus que la veille. 7 % des personnes décédées avaient moins de 65 ans.

Des courriels malveillants ciblant des clients de sites e-commerce circulent en ce moment. Ils profitent des connexions à domicile, dans le cadre du télétravail mis en place suite aux mesures de confinement. Ces courriels frauduleux sont une tentative d’escroquerie dans laquelle un fraudeur tente d’obtenir des informations confidentielles. Ils vous demandent en général une copie de documents officiels, ou vos données bancaires. Restez vigilant car ces courriels ressemblent fortement aux vrais. Plus d’information sur comment déjouer les pièges en consultant le site web du Journal Catalan.

Les 9 usines du chocolatier catalan Cémoi sont à l’arrêt depuis ce mercredi 18 mars et jusqu’à début avril minimum. Les conditions drastiques imposées par le stade 3 du plan de prévention contre le coronavirus ne permettent pas de poursuivre la production des gâteaux et chocolats tant aimés des Français. En attendant la reprise de l’activité, tout le personnel est au chômage technique. Une bonne nouvelle cependant, toutes les gammes de chocolats de Pâques sont en cours de livraison ou déjà en rayon.

C’est la fin de cette édition, vous retrouvez ce flash info sur notre site internet TVCAT.fr ainsi que sur notre chaîne Youtube. Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter et Instagram. A bientôt pour un nouveau flash.