La fabrication des couteaux catalans par Christian Ibergay.

Les lames sont en acier carbone forgées à plat (XC75), percées et gravées. Elles sont ensuite affûtées dans l’atelier.
Les ressorts sont en métal (X20Cr13), les mitres en acier ou laiton de 4 mm et les platines en acier de 1.5 mm.
J’ai créé les matrices, adaptables à mes machines, me permettant la fabrication des pièces nécessaires au montage. J’effectue l’ajustage de la lame au ressort (cran d’arrêt) puis les rivetages des pièces du manche sur les platines. Je n’utilise que des bois catalans car je refuse de participer à la déforestation.

Toutes les pièces détachées de mes couteaux catalans sont calculées pour permettre la fabrication de plusieurs modèles différents et à la demande.

Les couteaux sont montés individuellement, pièce par pièce, à la main dans l’atelier.

Un peu d’histoire

La corporation des couteliers de Saragosse avait une réelle importance au commencement du XVe siècle. Don Juan Ier, roi d’Aragon, accorda en 1406 à Bernardo Negro, fabricant d’épées, de poignards et de Navajas, la faveur de s’établir à Perpignan où cette industrie était alors très importante et le dispensa de payer les droits qui lui incombaient dans l’achat d’une maison pour y exercer sa profession, voulant, disait le roi, que la ville de Perpignan fut honorée par la présence d’un homme si ingénieux et si habile…