Nous sommes le mercredi 12 juin, bonjour, bienvenue sur TVCAT.fr. Le collège Joffre de Rivesaltes une nouvelle fois bloqué ce matin par les enseignants en grève. Ils veulent toujours le départ de la principale. Hier l’inspecteur académique est venu sur place pour tenter d’éteindre l’incendie, en vain. Le dialogue est rompu entre la direction et les enseignants qui parlent de harcèlement.

En février dernier, 90 personnes ont participé à un test pour savoir si oui ou non leur urine contenait du glyphosate, l’herbicide controversé. Un test qui s’est révélé positif pour 100% des participants. Et bien hier nouvelle étape, 24 d’entre elles ont officiellement porté plainte au tribunal de Perpignan pour mise en danger d’autrui, tromperie aggravée et atteinte à l’environnement. Une plainte visant notamment les Présidents et membres des conseils d’administration de tous les fabricants de pesticides contenant du glyphosate, mais aussi les membres de la Commission Européenne et les responsables de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation.

Le loto du patrimoine de retour. Le loto orchestré par Stéphane Berne pour tenter de sauver le patrimoine en péril revient pour une deuxième édition. Cette année 103 sites profiteront des recettes du jeu de hasard pour se refaire une petite beauté, dont un dans les PO. Il s’agit des anciennes mines de fer de Valmanya, nichées à 1 350m d’altitude sur le massif du Canigou. Le tirage de ce loto du patrimoine se fera le 14 juillet cette année. La première édition avait permis de financer quelques travaux de rénovation aux caves Byhrr de Thuir et au Casino d’Amélie-lesBains.

Le maire de Perpignan n’a pas franchement apprécié la sortie du livre de l’ancienne ministre de la culture. Un ouvrage dans lequel Françoise Nyssen critique ouvertement la réhabilitation du centre historique de Perpignan. Jean-Marc Pujol réagit par communiqué et il ne mâche pas ses mots. Il parle de pamphlet et de donneuse de leçon. « C’est absurde, extravagant, fantasmagorique, son propos est tellement excessif », selon lui « qu’il en devient d’un ridicule inachevé », fin de citation.

Le rugby à XIII touché à son tour par le racisme. Dans une vidéo tournée samedi soir au Barcarès pour les remises des XIII d’or, la grande fête de fin d’année du rugby à XIII regroupant les plus grands clubs de l’hexagone, on entend clairement des commentaires racistes lors de l’annonce des nommés pour le XIII d’or élite 2. La vidéo publiée sur les réseaux sociaux a été retirée depuis, mais trop tard. Les deux joueurs visés sont de Baho et Carpentras, la présidente du club de Baho a d’ores et déjà porté plainte.

Vous retrouvez ce flash info sur notre site internet TVCAT.fr. Vous pouvez vous abonner à nos pages Facebook et Twitter ainsi qu’à notre chaîne Youtube. Bonne soirée et à demain.