Merci à Monsieur André BONET (Président du Centre Méditerranéen de Littérature) de permettre ces rencontres, ces échanges. Merci Monsieur Charles AZNAVOUR pour vos paroles; merci et respect à son excellence Abdou DIOUF pour ses dires empreints de bon sens dans ce monde si tortueux. Merci à Monsieur Fabrice LORENTE d’ouvrir l’Université de Perpignan au monde. Tout est résumé dans ce reportage. Retrouvez la version plus complète (20 minutes) sur votre chaîne web Côté P-O. C’est aussi cela la France, des grands hommes qui savent rester humbles et qui nous livrent à leur manière une ôde à la francophonie. Encore merci Messieurs !